5 mythes sur la Saint-Valentin

Célibataires : 5 mythes sur la Saint-Valentin

Le 14 février marque l’année par une journée d’amour et de réconfort dans la vie d’un couple. Ce jour signifie beaucoup de choses pour certaines personnes, et d’autres ne pensent pas qu’il vaut son pesant d’or. Nous vous donnons ici 5 mythes sur la Saint-Valentin pour que vous puissiez faire la part des choses la concernant.

Les chocolats
La plupart des gens pensent qu’offrir ou consommer du chocolat est une tradition de la Saint-Valentin. La vérité est que c’est un jour à passer avec notre moitié afin de profiter du fait que la vie à 2 est belle. C’est tout, et le fait de donner du chocolat à notre chéri ne fait en aucune façon partie d’une quelconque tradition de la Saint-Valentin, bien que cela ne soit pas à déplaire.

Les fleurs
Offrir des fleurs est un geste très apprécié de la personne qui les reçoit. Mais saviez-vous que cette tradition était, à la base, un signe que le printemps revenait et qu’il fallait de nouveau penser à labourer le sol ?

Le nom de « valentin » et de « valentine »
L’histoire de Saint-Valentin remonte à une époque très lointaine, proche de l’époque romaine et raconte que le noble Valentin était un religieux qui faisait des mariages en secret, ce qui était interdit à l'époque. Alors, on appelait « valentin » et « valentine » les personnes que notre Saint-Valentin unissait secrètement.

Le romantisme
Le fait que la Saint-Valentin soit un jour de romance n’est pas la véritable raison de son succès. En effet, une étude a démontré que, durant cette journée, les ventes de chocolats et de fleurs grimpaient en flèche. On peut donc y déceler une nature commerciale implicite.

L’obligation d’être en couple
Le jour de la Saint-Valentin implique que chacun devrait être en couple. Ce qui est faux puisque le saint Valentin lui-même ne l’était pas, alors qu’il devrait être la première commémoration de ce jour tant apprécié.